Make your own free website on Tripod.com

Coalition de citoyens Égalité Est
1612 cr. Baie Verte
Orléans ON  KIC 3K2
(613) 837-7950

Questions?
Commentaires?

Je désire recevoir des nouvelles par courriel à l'occasion.

Médiathèque - Communiqué

Un rapport municipal justifie davantage le besoin criant pour un centre des arts
(Affiché le 19 décembre 2002)

Orléans (Ontario) – Un rapport intérimaire d’évaluation des besoins en matière d’arts dans l’est, rendu public aujourd’hui par la Ville d’Ottawa, justifie davantage le besoin criant pour un centre des arts, affirme le président de la Coalition de citoyens Égalité Est, Jean-François Claude.

Le rapport intérimaire, commandé par la Ville et préparé par Richard Lussier de la firme Sports Links Consultants, soutient que la communauté artistique de l’est « a grand besoin d’installations culturelles adéquates. » Le rapport conclue également que l’ancien hôtel de ville de Cumberland « n’est pas approprié en tant que foyer de la nouvelle installation culturelle du District de l’Est » et que l’emplacement adjacent sur le boulevard Centrum à Orléans « devrait être considéré comme celui qui est le plus approprié » pour la nouvelle installation.

“Bien que nous accueillions les constatations du rapport intérimaire de Sports Links Consultants, nous attendons impatiemment les recommandations détaillées que contiendra le rapport final attendu en février, » déclare M. Claude. « Des enjeux tels que le financement, la gouvernance, la programmation, la conception et les composantes du centre des arts doivent toujours être adressés. »

M. Claude note que dans les derniers dix ans, au moins quatre études ont été menées sur les besoins et les composantes d’un centre des arts dans l’est : « Le projet du centre des arts a été étudié à mort! Nous en avons assez du papier, il est grand temps de procéder à la conception et à la première pelletée de terre », lance M. Claude.

M. Claude indique aussi que le centre des arts de l’est a été identifié récemment, dans la phase II de l’étude municipale en matière des besoins d’installations, comme étant l’une des cinq grandes priorités récréatives et culturelles à l’échelle de la ville d’Ottawa. L’étude indépendante fut menée par dmA Planning and Management Services, une firme torontoise d’experts-conseils se spécialisant dans les domaines des loisirs, de la culture, du sports et des services de bibliothèque.

« Le processus d’évaluation de la ville et la campagne d’Égalité Est ont tous deux confirmé le centre des arts comme étant la priorité numéro un de notre communauté,” dit M. Claude. « Nous avons beaucoup de difficulté à croire que dans un budget annuel de deux milliards de dollars, il n’y a pas huit millions (0,4 %) pour financer le seul projet des cinq grandes priorités de la ville qui n’a aucun financement municipal. »

La campagne d’Égalité Est pour le centre des arts a reçu l’appui de 58 organismes communautaires, représentant 11 000 membres inscrits et un auditoire annuel estimé à 300 000 individus.

Le rapport de Sports Links Consultants note également que la communauté de l’est « est frustrée et irritée par le manque apparent d’intérêt et de sentiment d’urgence démontré par la Ville” à l’égard de l’installation culturelle de l’est, ajoutant que « l’absence d’un engagement réel à la financer ou à établir un échéancier pour sa concrétisation a nourri un sentiment de cynisme grandissant chez les défenseurs du projet. »

« Nos quatre conseillers municipaux de l’est ont jusqu’au 8 janvier, à la réunion du Conseil sur le budget, afin de redonner à notre communauté confiance envers la Ville, » de dire M. Claude. “Si la voix de 58 organismes communautaires de l’est, unis dans une cause commune, ne peut se faire entendre à l’hôtel de ville au cours de l’exercice budgétaire, il devient alors évident que notre voix ne peut que se faire entendre le jour des élections.”
 

- 30 -

Source :

J.-F. Claude, président, Coalition de citoyens Égalité Est, (613) 837-7950

© J.-F. Claude, 2002