Make your own free website on Tripod.com

Coalition de citoyens Égalité Est
1612 cr. Baie Verte
Orléans ON  KIC 3K2
(613) 837-7950

Questions?
Commentaires?

Je désire recevoir des nouvelles par courriel à l'occasion.

Médiathèque - Communiqué

Une nouvelle coalition de citoyens de l’Est lance une campagne pour un centre des arts
(Affiché le 23 octobre 2002)

Orléans (Ontario) – La Coalition de citoyens Égalité Est a lancé aujourd’hui une campagne de pression demandant aux élus municipaux d’Ottawa d’accorder un minimum de 8 millions de dollars afin d’établir un centre communautaire artistique et culturel, permanent et multifonctionnel, dans la zone Est d’Ottawa. Le centre, un projet initialement proposé à la ville de Gloucester en 1988, a été identifié dans la phase II de l’étude municipale sur les besoins en matière d’installations comme étant l’une des 5 grandes priorités récréatives et culturelles à l’échelle de la ville d’Ottawa.

Égalité Est invite les organismes communautaires à endosser une Déclaration d’appui, alors que les individus intéressés à exprimer leur appui sont invités à signer une pétition en faveur de ce centre qui se fait attendre. De plus, les citoyens sont encouragés à communiquer leur appui au projet auprès de leur conseiller municipal, par courriel et par téléphone. La pétition et les coordonnées des élus municipaux sont disponibles sur le site Web d’Égalité Est (http://equalityeast.tripod.com).

« La ville a identifié un centre des arts dans l’Est comme étant l’une des 5 grandes priorités récréatives et culturelles à l’échelle de la ville. Les vœux pieux du conseil municipal ne suffisent plus, le conseil doit répondre aux besoins d’investissement exprimés par notre communauté », de dire Jean-François Claude, président d’Égalité Est. « Que ce soit dans des écoles de danse ou des ateliers d’arts visuels, des centres multimédias ou sur scène, nos résidants méritent d’avoir un endroit où ils peuvent développer leurs talents, leur créativité et s’épanouir », ajoute M. Claude.

En plus des bénéfices éducatifs et récréatifs, M. Claude indique qu’un centre des arts multifonctionnel pourrait devenir la pierre angulaire d’une stratégie de développement économique pour l’Est d’Ottawa. La création d’une grappe axée sur les industries de création dans l’Est pourrait s’insérer dans la Stratégie de croissance intelligente préconisée par la ville d’Ottawa, affirme M. Claude.

La Coalition de citoyens Égalité Est favorise l'investissement public et privé dans le renouvellement et l'expansion de l’infrastructure culturelle, économique et sociale de la communauté de l’Est. En bâtissant une coalition à grande échelle d’organismes communautaires et de citoyens intéressés, Égalité Est vise à fournir à la communauté de la zone Est d'Ottawa une voix forte et efficace dans les affaires civiques.

Égalité Est est mené par un comité de direction composé de représentants d’organismes artistiques et culturels, du secteur des affaires et d’associations communautaires. Bien que principalement un organisme cadre pour les groupes et associations communautaires existants, l’adhésion à Égalité Est est ouverte à tous les individus intéressés à former l’avenir de la communauté de l’Est et d’affirmer notre place au sein de la nouvelle ville amalgamée d’Ottawa.

- 30 -

Source:  J.-F. Claude, président, Égalité Est -- (613) 837-7950


FICHE D'INFORMATION

Texte de la Déclaration d’appui

Nous, les sous-signés, sommes unis dans notre appui envers l’établissement d’un centre communautaire artistique et culturel, permanent et multifonctionnel, dans la zone est de la ville d’Ottawa, avec égalité d’accès pour tous les résidants d’Ottawa.

Nous voulons que le Conseil municipal d’Ottawa remplisse son engagement à établir un tel centre dans la zone est, un centre identifié dans la phase II de l’étude municipale sur les besoins en matière d’installations comme étant l’une des 5 grandes priorités récréatives et culturelles à l’échelle de la ville.

Avec ce qui précède à l'esprit, nous voulons que le maire d'Ottawa et les membres du conseil municipal :

  • s’engagent sans équivoque à établir un centre communautaire artistique et culturel, permanent et multifonctionnel, dans la zone est de la ville d’Ottawa ;

  • rétablissent, au cours du processus d’élaboration du budget municipal de 2003, les 8 millions de dollars alloués à ce centre dans l’ébauche de l’État quinquennal 2002-2007 des prévisions budgétaires des immobilisations de la Ville d’Ottawa ;

  • assurent que ce centre correspondra aux besoins courants et anticipés de la zone est en matière d’installations ; et,

  • établissent un échéancier ferme pour la réalisation de leur engagement à établir ce centre qui se fait attendre.

Texte de la pétition

AU Conseil municipal d’Ottawa :

ATTENDU QUE l’établissement d’un centre communautaire artistique et culturel dans la zone est de la ville d’Ottawa ait été identifié dans la phase II de l’étude municipale sur les besoins en matière d’installations comme étant l’une des 5 grandes priorités récréatives et culturelles à l’échelle de la ville ;

ATTENDU QUE 8 millions de dollars avaient été alloués à ce centre dans l’ébauche de l’État quinquennal 2002-2007 des prévisions budgétaires des immobilisations de la Ville d’Ottawa ;

ET ATTENDU QU’aucun centre communautaire artistique et culturel de cette nature n’existe à l’est de la rivière Rideau,

NOUS, soussignés, adressons au Conseil municipal d’Ottawa la pétition suivante :

  • De s’engager sans équivoque à établir un centre communautaire artistique et culturel, permanent et multifonctionnel, dans la zone est de la ville d’Ottawa ;

  • De rétablir, au cours du processus d’élaboration du budget municipal de 2003, au minimum les 8 millions de dollars alloués à ce centre dans l’ébauche de l’État quinquennal 2002-2007 des prévisions budgétaires des immobilisations de la Ville d’Ottawa ;

  • D’assurer que ce centre correspondra aux besoins courants et anticipés de la zone est en matière d’installations ; et,

  • D’établir un échéancier ferme pour la réalisation de leur engagement à établir ce centre qui se fait attendre.

© J.-F. Claude, 2002